Missions et organisation du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie

Le minstère fédéral de l'Économie et de la Technologie à Berlin
© BMWi

La politique poursuivie par le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie a pour ambition centrale d'insuffler une nouvelle vie à l'économie sociale de marché, d'assurer un progrès durable et de renforcer la cohésion sociale en Allemagne.
 








Il en découle un certain nombre d'objectifs qui tiennent lieu de ligne directrice pour une action politique concrète :

  • Investissements : nous poussons les entreprises et les budgets publics à investir. Le but est un quota d'investissement supérieur à la moyenne des pays de l'OCDE.
  • Innovations : nous poursuivons une politique industrielle structurante. Elle s'oriente sur les marchés et technologies pilotes du 21e siècle, met des infrastructures scientifiques à disposition pour les soutenir et améliore la mise en œuvre des innovations.
  • Infrastructures : avec une politique offensive d'investissement dans le numérique et les transports, des secteurs d'avenir, nous voulons préserver la capacité de l'Allemagne à affronter l'avenir. C'est pourquoi nous allons accroître les investissements dans les transports et accélérer le déploiement du large bande.
  • Internationalisation : nous voulons soutenir les entreprises allemandes, notamment les PME, dans leurs activités sur les marchés internationaux à forte croissance. Par ailleurs, l'Allemagne doit devenir un lieu encore plus attractif pour les investissements étrangers.
  • Intégration de toutes les réserves de travailleurs qualifiés : le personnel qualifié est également un facteur décisif de l'intensité des investissements en Allemagne. C'est pourquoi nous devons exploiter les réserves de travailleurs qualifiés présentes dans le pays, Il faut pour cela réduire le nombre des élèves sortant sans diplôme et le taux de rupture des contrats d'apprentissage, mais aussi donner une seconde chance aux personnes sans qualification professionnelle âgées de moins de 35 ans. Par ailleurs, l'immigration reste nécessaire afin de satisfaire aux besoins de l'Allemagne en personnel qualifié.

Par conséquent, le ministère fédéral de l'Économie a en permanence pour mission d'assurer non seulement la compétitivité de l'Allemagne, mais aussi un niveau élevé de l'emploi. En liaison avec cette mission, le ministère est investi de fonctions dans les domaines de la législation, de l'administration et de la coordination, notamment en matière de politique énergétique, industrielle et de l'innovation ainsi que de politique de compétitivité, des PME et européenne.

La politique orientée sur les principes de l'économie sociale de marché a fait ses preuves précisément pendant des phases difficiles du développement économique. C'est avec une politique économique tournée vers l'avenir que des perspectives durables de hausse des emplois, des investissements et de la croissance doivent être garanties.

Organisation du ministère

Structure du ministère fédéral de l'Èconomie et de l'Énergie ; Source : BMWi

6 institutions relèvent du ressort du BMWi :

À État moderne, administration moderne

Conformément à sa conception directrice d'État activateur, le gouvernement fédéral fait face aux défis croissants à travers le programme intitulé « À État moderne, administration moderne ». La participation du ministère fédéral de l'Économie au processus de modernisation se concentre sur les domaines prioritaires « Méthodes modernes de management », « Réduction des contraintes bureaucratiques » et « BundOnline 2005 » (e-administration des services fédéraux).

weitere Informationen zum Thema